beginagain

Begin Again Lost Stars

« Begin Again Lost stars », écrite par Gregg Alexander, Danielle Brisebois, Nick Lashley ainsi que par Nick Southwood et enregistrée dans les studios Electric Lady à New York au cours de l’été 2012 est la bande originale du film New York Melody (Begin Again titre anglais) réalisé par John Carney avec Keira Knightley, Mark Ruffalo et Adam Levine. Elle est interprétée par ce dernier, auteur-compositeur-interprète américain et membre du groupe Maroon5, groupe américain de pop-rock originaire de Los Angeles, auteur de nombreux succès depuis leur création et récompensé à de nombreuses reprises : plus de 10 millions d’albums vendus aux États-Unis, plus 27 millions à travers le monde et plus de 30 millions de ventes numériques. Traduit par « Étoiles perdues » en français, « Lost Stars » parle de rêves, d’amour et de choix. Il est dit que les jeunes n’apprécient par leur jeunesse à sa juste valeur et la gâchent en faisant de mauvaises choses. La phrase « But are we all lost stars trying to light up the dark? », en français : « Mais sommes-nous tous des étoiles égarées essayant d’éclairer l’obscurité? » résume parfaitement bien la chanson et la vie en général car nous cherchons tous à lui donner un sens, à exister, à vivre, à éclairer « l’obscurité » qu’est la vie. Le fait de commencer la chanson avec une simple guitare, la voix et un rythme doux donne l’image d’une histoire qui va aller en progressant. Plus les instruments vont se déployer (bien qu’ils ne soient pas nombreux) et la voix se fortifier, plus le message va devenir fort pour culminer/pour s’imposer à la fin. Bien qu’elle soit de style Pop, je pense que cette chanson reste douce et belle à écouter, notamment grâce au timbre de voix d’Adam Levine qui s’en sort en plus très bien en tant qu’acteur. « Lost Stars » met en valeur sa voix parfaite et son charisme qui font de lui une star. Pour ceux qui préféreraient une voix féminine et une rythmique plus lente sur ce petit bijou, elle est aussi interprétée par Keira Knightley, sa partenaire à l’écran. Si cette dernière chante divinement, « Lost Stars » reste à mon avis légèrement mieux chantée par lui, car il ajoute cette petite note vocale qui lui est particulière et qui nous fait chavirer. Pouvant être écoutée par qui le veut ainsi que par toute « âme en peine » comme il est dit dans le film, à mon goût, le seul défaut de cette chanson est qu’elle ait été nominée aux oscars mais qu’elle n’ait pas gagné (sans en remporter aucun). Pour reprendre le mot qu’a eu un critique de cinéma sur le film : « C’est une chanson tirée d’un film qui fait l’effet d’un bonbon à la menthe et dont le goût reste en bouche longtemps. »

Caroline G. 1ere L lycée Pierre de Coubertin

Next ArticleChronique de l'album "Cosmopotilanie" : Soprano