Bob Marley’life by Emilie

Bob Marley was a reggae singer.

His name was Robert Nesta Marley.

He was Jamaican.

He was born on February the     6th,1945 in Nine Miles, Jamaica.

His father was Norval Sinclaire Marley.

Hismother was Cedella.

He was married to Rita and they had four children together but Bob had other children with mistresses.

Bob Marley died of a cancer on May the 11th, 1981, in Miami, Florida.

WP_20180423_08_19_14_Pro

Nirvana par Bryan, Julien et Olivier CAP1b

Tous les trois fan de Nirvana, ce choix était évident pour ce travail. Ce qu’il y a d’indissociable de Nirvana c’est son « son » si particulier, reconnaissable des les premières mesure. Dans cette installation nous avons représenté des enceintes sur un mur qui parle justement du son puissant de Nirvana. Nous y avons joint un travail réaliser sur une pochette de vinyle.

Queen of the pop.

Chronique musicale de la chanson de Madonna qui s’intitule « like a virgin » :

La chanson de Madonna qui s’intitule « like a virgin » est une chanson assez provocante et connotée sexuellement qui raconte la première fois d’une jeune femme « touched for the very first time », ce qui signifie « touchée pour la toute première fois ». Comme nous le savons, Madonna est réputée pour être une femme provocatrice ce qui fait qu’elle est considérée comme la reine de la pop et qu’elle est appréciée par le public.
A la première écoute, on est emporté par le rythme de cette chanson grâce à la batterie et aux guitares, basse et électrique, mais on n’écoute pas vraiment les paroles. Lorsqu’on les traduit, on se rend compte alors que les paroles racontent une histoire. Celle de sa première relation sexuelle qui lui a permis de se retrouver elle-même : « Didn’t know how lost, I was until I found you », ce qui signifie : « je ne savais pas à quel point j’étais perdue, jusqu’à ce que je te trouve », et aussi de retrouver sa joie : « I’d been had, I was sad and blue but you made me feel, yeah you made me, feel shining and new », ce qui signifie : « je m’étais fait avoir, j’étais triste et deprimée mais tu m’as fait me sentir, oui, tu m’as fait me sentir brillante et nouvelle. »
C’est peut-être ce qui fait le succès de cette chanson.
Maxence

Interview arrogante Joey Starr

Nous allons commencer cet entretien avec Joey Starr, « l’interview arrogante », à partir des paroles de la chanson « Le monde de demain ».

Reporter : Bonjour Joey ! Est ce que vous allez bien ?

Joey Starr : Oui, ma présence est [très importante ici].

R : Très bien, nous allons donc commencer cette interview.

J.S : J’en ai bien peur.

Joey Starr de son vrai nom Didier Morville est un acteur, producteur et rappeur français. Il a commencé sa carrière musical en duo avec Kool Shen, avec groupe « Suprême NTM ». Ce groupe est l’un des piliers du rap français durant les années 1990. Le duo a été inactif en 1998 puis reformé dix ans plus tard, en 2008. L’acteur se consacre maintenant au cinéma depuis 2008. Il a été nommé deux fois aux Césars.

R : Avez vous eu d’autres activités avant la musique ?

J.S : [J’étais] trop paresseux pour travailler considérant que le boulot m’amènera plus vite au bout du rouleau.

R : Toujours fidèle à soi-même ?

J.S : Oui, je préfère la facilité.

R : Où habitais-tu étant jeune ?

J.S : Dans une infamie appelée la banlieue de Paris.

R : Te considères-tu comme un leader du rap ?

J.S : Je ne suis pas un leader seulement un haut-parleur.

R : Vous pensez que beaucoup de gens vous suivent ?

J.S : On est épaulé par la jeunesse défavorisée et une génération révoltée.

R : Que pensez-vous du système politique français ?

J.S : Y’en a marre des promesses du système on va tout foutre en l’air.

R : Quel est votre objectif aujourd’hui ?

J.S : Depuis tout jeune je gravite dans le but unique d’imposer ma présence.

R : La violence de vos paroles est-elle nécessaire pour faire passer vos idées ?

J.S : Ne vous étonnez pas, oh oui c’est triste à dire mais tu n’as pas compris, la violence coule dans mes veines.

R : Merci de vos réponses monsieur Starr. On vous souhaite une bonne continuation et un succès mondial.

J.S : NTM Suprême ne lâchera pas les rênes.
Andy Calluaud, Yoann Guimard, Jérémy Texeraud, Baptiste Brossard

NB : Les crochets contiennent les mots ajoutés et qui ne sont pas dans la chanson « Le monde de demain ».

The King of the pop

« Roi de la Pop » incontesté, Michael Jackson fit ses débuts dès l’âge de 6 ans parmi les Jackson 5, groupe qu’il forme avec ses grands frères. Il faudra attendre 1971 pour que la star entame sa carrière en solo. Ses albums Off the wall, Thriller ou Bad se vendirent à des milliers d’exemplaires et le « moonwalk », son pas de danse célèbre, fit de lui une icône au succès planétaire. Son look est atypique, marqué par la chirurgie esthétique, et il fut victime d’accusations d’attouchements sur mineurs. Il décédera d’une crise cardiaque en 2009 en laissant une empreinte inoubliable dans le monde de la musique.

À travers « Billie Jean », Jackson dresse le portrait d’une très belle femme, comme on voit dans les films, qui attire les regards et qu’il semble avoir rencontré lors d’une soirée. On peut se demander s’ils ont eu une liaison, voire un enfant, car le vers « but the kid is not my son » (« mais l’enfant n’est pas mon fils ») est répété plusieurs fois dans le refrain. Ce qui est sûr, c’est que Michael Jackson laisse ici passer un message et évoque un conseil que sa mère lui a donné « A-be careful of who you love, and be careful of what you do » : il faut réflechir avant d’agir et se méfier lorsque l’on a une relation. Cette recommandation sur l’amour laisse à penser que Jackson s’inspire de faits qu’il a vécu, et on peut se demander si Billie Jean, celle qui « n’est pas sa petite amie » existe réellement.
C’est d’ailleurs sur la mélodie entraînante de Billie Jean, créée par les synthétiseurs, la guitare et la basse et rythmée par une batterie que Michael popularisera le « moonwalk », ce pas de danse glissé, étrange et intriguant.

Il y a donc un paradoxe entre le sujet sérieux de la chanson et sa mélodie dansante.
Logan et Clovis.

The King of the rock !

« That’s All Right, Mama » est un single des plus connus d’Elvis Presley. Vendu à plus de 75000 exemplaires, il est considéré comme le premier morceau de Rock’n Roll. «The King » dédie la chanson à sa mère. Il y joue la mélodie lui-même avec sa guitare électro acoustique et est accompagné d’une contrebasse. Même si les paroles sont répétitives il évite l’ennui avec une chanson assez courte. Sa manière mélancolique de chanter s’oppose à sa musique plutôt entraînante. Au premier abord on aurait tendance à associer Elvis au rock entraînant et joyeux mais en s’intéressant aux paroles on voit apparaître des sentiments. Malgré la renommée du chanteur et le succès de ce morceau, « That’s All Right, Mama » n’est tout de même pas la meilleure production d’Elvis Presley, l’artiste incontournable du Rock’n Roll.

Gwendoline, Julien et Tom.