glazart3

Notre concert au Glazart !

REPORTAGE concert à la salle GLAZART

Tout d’abord, c’est avec une grande joie que nous nous sommes rendus à la salle GLAZART en RER.

C’est avec une grande surprise que nous avons découvert cette salle, très atypique. nous avons eu la chance de pouvoir assister aux balances ce qui nous a permis de comprendre quel était le rôle précis des ingénieurs du son et des régisseurs. Cette découverte a été très enrichissante et surprenante.

Ce fut ensuite le temps pour nous de passer au concert, que nous attendions tous avec impatience. Et c’est avec plaisir que nous avons découvert les merveilleuses voix de Facades (un groupe rock) et 8PM (DJ électro). Leurs voix, leurs compositions nous ont plongé dans l’ambiance. C’est dans une atmosphère survoltée qu’est alors apparu Musah. Plein d’énergie et interprétant des chansons vraiment belles, il nous a aussi fait passer un super moment.

En conclusion, nous remercions infiniment les Zebrock de nous avoir fait confiance et pour le bon déroulement de cette soirée.

Bekki ZACHARY, 2BP5
Lycée Claude Nicolas Ledoux

Musah3

Tout sur MUSAH!

INTERVIEW / MUSAH

Musah est un jeune musicien âgé de 35 ans, il est père d’une petite fille. C’est une star qui ne fait pas de la musique que pour l’argent. Il fait de la musique , car il a toujours écouté de la musique quand il était petit avec ses frères.

musah

Il fait du reggae soul, ce style musical est apparu à la fin des années 1960, il est la plus populaire des expressions musicales jamaïcaines.

Musah trouve que la musique d’aujourd’hui est très commerciale. Ses fans sont jeunes. Il n’est pas très connu. Il travaille, en plus de la musique, car il n’arrive pas encore à vivre de sa musique. Il est sénégalais. Ses parents sont restés au pays.

Ayoub LAHMOUID, 2BP 5
Lycée Claude Nicolas Ledoux

 

 

La-Canaille-500x331

Chronique sur La Canaille

CHRONIQUE DE POCHETTEE / Notre opinion sur la maquette du CD de La Canaille
Nous avons à notre exposition une maquette qui attire l’oeil, qui donne envie de découvrir le son, la musique.
La couleur rouge en fond fait immédiatement appel au drapeau anarchiste, à la couleur des révolutionnaires. Accompagné de textes affichés, d’une écriture simple et blanche qui fait très bien ressortir la froideur des messages. Quant à la signature de La Canaille, d’une forme « Rock’n’Roll », comme un simple graff qu’on taguerait sur un mur, elle reflète espèce une haine, elle a du caractère !
Si l’on si intéresse de plus près, c’est-à-dire si on rentre dans les paroles, on comprend une recherche de la liberté, une envie de faire passer un message, un appel à la prise de conscience, à une petite révolution… Ce n’est pas une maquette simple, une texture rigide, assez imposante.
A l’écoute on le confirme, il y a du caractère, c’est du lourd !!

 Helena B, Moussa S, Raphael A.
Lycée Charles de Gaulle de Rosny-sous-Bois

La-Canaille

Chronique sur le CD de La Canaille

CHRONIQUE DE DISQUE / Étrange mélange de styles qui s’expose à nous dans les productions musicales de La Canaille, un groupe imprégné de Rap-rock français. On retrouve dans leur musique un engagement au niveau du langage et des paroles qui remettent en question les comportements sociaux et les situations quotidiennes.
Le thème principal de cet album est l’exploitation, bien qu’il ne soit pas seulement destiné aux exploités. Cependant pour bien comprendre cet album, il est nécessaire d’avoir une certaine maturité, une certaine expérience de la vie.
Le mélange de la guitare, du djembé, de la clarinette, créé une sonorité qui nous plonge directement dans l’ambiance du CD.

Le groupe

Le groupe

Peut-on qualifier ce style de musique « étrange » ? Pas vraiment en fait, même s’il est vrai que l’alliance du rock et du rap ne plait pas à tous. Les textes et les instrus sont très recherchés et cela se ressent au fil de l’album. Il faut reconnaître qu’on retrouve un talent inné chez le chanteur et les musiciens, pas seulement pour leurs prestations vocales et instrumentales, mais simplement pour la sensibilité et le charisme dont ils font preuve.
Peut-on parler de rap conscient ? – C’est à dire un style de rap se caractérisant par la dimension politique de ses paroles et ses thématiques sociétales. – Le rap de La Canaille exprime une vision du monde qui souligne les inégalités et cherche à porter la paroles des plus faibles, donc oui, définitivement un rap conscient !
Dans cet album les instrus rock apporte de la force au texte, lors d’une interview, le chanteur du groupe Marc Nammour affirmait que « le coté brut, un peur raillé de la guitare collait bien aux textes ».
Pour conclure, cet album nous offre un rap intellectuel à l’esthétique raffiné, avec de longues plages instrumentales et des détails travaillés. Un bon feeling !

Helena B

P1040183

Retours sur le concert de La Rumeur

Mon avis sur l’interview :

J’ai trouvé que l’interview s’était déroulée de manière assez rapide. Comme le rappeur parlait beaucoup, il répondait à nos questions sans même qu’on ait à les poser. On en a quand même posé trois ou quatre… Ça s’est plutôt bien passé.
Sur la première partie du concert je n’ai rien à dire. J’ai adoré et même plus que la suite assurée par La Rumeur.
Sur le concert en général, l’ambiance n’était pas la même du début à la fin. Au début, c’était calme, agréable, on bougeait tranquillement malgré les fumeurs dans la salle. ENSUITE, c’est devenu n’importe quoi ! Les gens sont devenus complètement fous. Ils buvaient et fumaient, c’était insensé.
Moi qui était tout devant c’était grave. Ils ont commencé à pousser et lever les mains en l’air, aucun respect !
Après on s’est carrément retrouvé allongés sur la scène, ça faisait assez peine à voir.
Tout ça ne pas donner envie d’y retourner.
Aujourd’hui, en y pensant j’ai juste envie de rire parce que ça à quand même été une bonne expérience ! 

Amina S, 15 ans Poursuivre la lecture

La Rumeur

Rencontre entre La Rumeur et le Lycée Charles De Gaulle

Ekouè :

Le RAP quand tu fais du RAP ça fait appel à des compétences certes artistiques mais ça fait aussi appel à des compétences économiques

Nous par exemple ce soir ce concert c’est un concert que nous produisons nous même, avec notre société notre SARL. Donc c’est a dire que tout ça pour comprendre un peu toutes les logiques de production d’un concert d’un disque et autre. C’est pour ça que l’école c’est important tu peux pas le faire comme ça freestyle parce que y’a des éléments qui vont t’échapper. Il faut aller chercher des financements publics avec des subventions Y’a tout un tas de trucs finalement que le scolaire, en tout cas même si des fois vous avez l’impression que ce que vous faites maintenant va pas vous servir directement, vous vous rendrez bien compte que ça va vous servir de toute façon. Moi c’est ce que je me dit à l’époque quand je faisais de l’éco ou quand j’étais en terminale ou en seconde quand je faisais de l’éco ou de l’espagnol (rire) « à quoi ça va me servir l’espagnol ? »

Hamé :

Non mais c’est ça t’as l’impression que y’a des matières elles vont pas te servir mais ça t’amène à une façon d’analyser les choses, de voir, d’appréhender les choses qui sont, même si tu dis ça sert a rien, ça reste toujours un acquis dans ta tête et les acquis faut les prendre maintenant tant que vous etes encore dedans tant que vous êtes encore dans la lancée. Moi je vous dis ça parce qu’à titre d’exemple là je viens de reprendre mes études, j’avais abandonné j’avais lâché l’affaire, parce que je voulais de l’argent, je voulais travailler, et aujourd’hui je me confronte a des murs, je me dis ah ouais bha qu’est ce qu’il me manque ? Bha il me manque un diplôme et hop bha j’y vais je retourne le chercher. Et ça si je l’avais fait dès le départ, bon après j’ai été jusqu’au Bac +2 mais la il m’en faut plus donc j’hésite pas a y aller pourtant j’ai bientôt 40ans mais j’aurais préféré les avoir avant ces acquis. Mais comme il est jamais trop tard ….  Poursuivre la lecture

Enquête au lycée: raconte-nous tout sur tes goûts musicaux!

Raconte-nous tout sur tes goûts en matière de musique !!!

 

Nous avons enquêté auprès des lycéens du Lycée Professionnel  C-N LEDOUX
pour savoir tout sur leurs goûts musicaux et leur façon d’écouter la musique.
Nous avons choisi de présenter les résultats sous forme de diagrammes circulaires.

Voici les résultats !

Unal Bozdal, Hakan Baris, Arthur Girot, William Lopes de Brito,

roce_0

Album « Gunz N’Rocé » – Critique

CHRONIQUE DE DISQUE / Les paroles de l’album de l’artiste Rocé se basent sur le slam avec ses critiques sur la société de nos jours comme « Habitus » où il explique les différences culturelles du langage : « Sauf que leur argot est bien vu, il est même courtisé ». Cette pointe d’originalité donne une bonne compréhension des paroles en rimes comme une poésie, en gardant le langage et la vigueur du rap. Il s’est faire preuve aussi de délicatesse quand il s’agit de rendre hommage à un proche : « Magic ».

  Elève du lycée professionnel Jules Vernes, Sartrouville

Pumpkin

Pumpkin – Silence Radio

CHRONIQUE DE DISQUE / La pochette de l’album (Silence Radio) de Pumkin est assez agréable au regard. Sur la pochette, on voit la tête de l’artiste sur un fond blanc puis sur des taches de pinceau de plusieurs couleurs, ce qui amène de la fraîcheur et de la gaieté. La pochette est assez classique mais aussi assez moderne avec la technique du pinceau.

Pumkin est une rappeuse originaire de Brest, âgée de 31 ans. L’album Silence Radio est déjà son second projet, mais pour celui-ci il y plus de guests comme C2C ou Hocus Pocus. Grâce aux featurings de ces guests, cet album lui apportera plus auditeurs ainsi que de la notoriété dans le milieu de la musique.

Sa musique est un  mélange de rap, d’électro, de soul et de hip hop, ce qui amène de nouveaux styles et des mélanges inédits de musique. Cela apporte de la fraîcheur à la musique d’aujourd’hui.

Dans notre groupe, une  personne a aimé ce style de musique et les deux autres n’en sont pas très fans.

Celui qui aime cet album est d’abord un grand fan d’électro. Il y retrouve donc les bases de ce style de musique. Avec le rap et la soul en plus, cela fait que deux styles diffèrent et se mélangent bien. L’impression est que sur les morceaux où l’électro domine, on sera plus énergique, alors que ceux plus soul ou rap, on sera beaucoup plus calme.

Les deux autres n’apprécient pas ce style de musique car ils n’aiment pas vraiment ces nouveaux genres utilisés. Le mélange de plusieurs styles de musique ne leur fait ressentir aucune émotion. Ils n’y trouvent aucune envie soit de chanter ou de danser alors que pour des morceaux d’un autre genre ils ressentiraient plus de choses.

Pour conclure, ce style de musique est novateur et amène de la fraîcheur, mais nos points de vue sont différents et apportent une sorte de débat autour de cet album qui récolte des avis favorables et d’autres plus mitigés.

Jonathan, Léo L. & Nicolas, 1STMG3, Lycée Guillaume Budé (94)