SUJET LIBRE / Fausse note pour la téléréalité

SUJET LIBRE Fausse note pour la téléréalité

Depuis près de 10 ans, les émissions musicales, qu’elles soient programmées sur TF1, France 2, France 3, D8, W9, NRJ12 ou encore Gulli, ne cessent d’envahir la télévision. On peut distinguer plusieurs types d’émissions musicales : les émissions dont le tournage dure plusieurs mois comme The Voice, Star Academy, X Factor ou La Nouvelle Star ; les émissions dans lesquelles les candidats font entendre leur voix pour seulement quelques minutes comme l’émission de Nagui, N’oubliez pas les paroles, ou la reprise de l’émission culte, L’école des fans, diffusée sur Gulli ; et aussi les émissions accueillant des artistes professionnels comme Taratata, Chabada, NRJ Music Awards ou encore Ce soir on chante… Cependant, quelques-unes perdent la note, faisant douter de leur impartialité ainsi que de leur crédibilité. Poursuivre la lecture

CHRONIQUE DE DISQUE / Oui mais non

CHRONIQUE DE DISQUE 

Joyeux, dansant, convivial… mais trop répétitif. Honky Tonk, de Sansévérino, n’est rien d’autre qu’un livre dont chaque chapitre serait identique mais écrit avec différents mots, laissant de côté l’imagination, la créativité et l’originalité de l’auteur. Au fur et à mesure que les morceaux défilent, l’auditeur traverse différents états : de curieux à « j’en ai marre », en passant par la déception de ne pas avoir ressenti le « frisson» à chaque nouveau titre. Certes, Sansévérino nous fait voyager au pays des cow-boys, maniant sa guitare avec technique et rapidité, mais taper du pied et danser le quadrille devient lassant et même pesant. L’ajout de percussions ou d’instruments à vent aurait suffit à combler l’auditeur qui aurait alors pu inviter sa copine à danser un slow. Sansévérino n’a plus le choix : il faut qu’il ralentisse son tempo et qu’il s’aventure dans de nouveaux terrains afin de diversifier son public.

Quentin Menu
Lycée Blaise Pascal (Brie Conte Robert-77)

Carnet de route!

EDITORIAL
Cocorico ! Un site et de la musique !

La cérémonie des Grammy Awards 2014 a décerné le dimanche 26 janvier, 5 récompenses au duo Français DAFT PUNK[/label] pour leur dernier album en date, Random Access Memories! Ils ont remporté quatre trophées en leur nom, tout comme Pharrell Williams (nommé sept fois). Poursuivre la lecture

djgrazzhoppa

Entretien avec Dj grazzopha’s en mode surréaliste

Le vendredi 19 avril 2013 nous sommes allés à Montreuil voir le concert de Grazzopha’s DJ BIG BAND composé de six personnes.

Avant le concert, nous avons assisté aux répétitions du groupe et nous avons pu leur poser des questions sur leurs motivations, l’opinion de leur entourage sur leur carrière, leur passion et si ils avaient atteint un accomplissement professionnel. Nous avons posé les questions suivantes :

– Comment votre groupe s’appelle ?
– Pourquoi avez-vous choisit ce nom ?
– Quel style de musique pratiquez- vous ?
– Quel genre de musique écoutez-vous ?
– Votre vie vous inspire – t elle dans la composition de votre musique ?
– Quelle relation entretenez-vous avec votre public ?
– Le succès vous fait –il peur ?
– Quelles stars vous ont inspiré ?
– Vos parents vous ont – ils soutenu ?
– Pensez – vous exporter votre musique ?
– Les événements politiques vous inspirent – ils dans la composition de votre musique ?

Voici en vrac leurs réponses :

– Le DJ Grazzhoppa’s, joue de la musique depuis l’âge de 14 ans, il a choisi ce nom car il apprécie la représentation tagguée de ce nom. Quand il a commencé la musique, ses parents ne l’ont pas soutenu quand il a commencé ; mais avec le temps, ils ont accepté son choix.

– Etre DJ est un métier à part entière. Pour nous, avant le concert, être DJ était un passe temps mais nous avons découvert qu’être DJ est bien plus difficile que cela en a l’air. Des heures de travail sont derrière les prestations de groupe comme « BIG BAND ». Chaque DJ doit trouver sa place et ensemble ils doivent faire en sorte que le tout soit harmonique.

– Ils nous ont dit que dans le groupe chacun avait son propre rôle.

– Ce n’’ est pas vraiment notre style de musique mais nous avons tout de même apprécié la mise en scène et la musique était entraînante.

– Le groupe s’est crée au fur et à mesure, ils se sont rencontrés en jouant dans des boites de nuit.

Jordan, Lina, Clemence, Marjoline
élèves du Lycée Henri-Wallon, Aubervilliers, Seine-Saint-Denis