V de Maroon 5

Chronique d’album : V des Maroon 5

Amis depuis le collège, le groupe californien Maroon 5 composé de Adam Levine, Jesse Carmichael, Mickey Madden et Ryan Dusick, forment tout d’abord le groupe Kara’s flowers, un groupe de type grunge qui se produit la première fois le 16 septembre1995. Malheureusement, le groupe, produit par Reprise Records durant le lycée, peine à décoller commercialement parlant. Il faudra attendre 1999 que le groupe se sépare de Reprise Records pour que les quatre membres du groupe découvrent de nouveaux styles musicaux et qu’ils se prennent d’affection pour la pop, le R&B, la soul ou encore le gospel qui forgera plus tard l’identité sonore de Maroon 5.

Mais, retour à l’actualité ! V, le dernier album de Maroon 5 devrait vous intéresser. Cinq heures de recherche pourront vous expliquer le titre de cet opus : V est le chiffre romain pour 5. Et c’est le cinquième album des Maroon 5. Un album qui doit faire suite au gros succès du précédent, Overexposed, qui avait cartonné suite au single « Move Like Jagge »r (en hommage à l’un des piliers des Rollings stones dont ils ont fait les premières parties au début de leur carrière avec Cristina Aguilera ou avec Payphone par exemple. Pas facile de passer après, alors Maroon 5 tente d’appliquer la recette qui a déjà fait ses preuves en prenant une autre chanteuse blondie en guest, Gwen Stefani sur la jolie chanson au piano « My heart is open ». Sans être déplaisant, le titre ne décolle pas vraiment non plus, mais tape parfaitement dans le champ lexical qu’affecte tant Adam Levine : chansons d’amour, chansons toujours.

Pour leur dernière chanson intitulée « Suger », Maroon 5 s’est fait plaisir en reprenant son thème de prédilection, l’amour en grand, en large, en version californienne. Le groupe pousse le concept jusqu’à faire des cérémonies de mariage le sujet de son clip. On peut y voir les musiciens, menés par leur séducteur leader Adam Levine, se lancer dans une tournée de noces, au volant de leur décapotable rutilante. En donnant des concerts surprises devant les mariés et leurs invités, ils suscitent la surprise et la joie, quasi hystérique, parmi les convives. « And the dream comes true ». En projetant cette belle illustration du rêve américain, y aurait-il un peu d’autodérision de la part du groupe à succès ? Ce qui est sûr, c’est qu’il joue le jeu à fond, allant jusqu’à embrasser leurs admirateurs. Avec déjà plus de 3 millions de vues en 24h, le clip de « sugar » fait un carton. La chanson poppy, sucrée, bien calibrée et pleine de bons sentiments, porte bien son nom. Une recette efficace qui fonctionne toujours.

Eloïse L. S., élève de 1ère L, lycée Pierre de Coubertin

Leave a Reply

*

Next ArticleBonjour, bienvenue chez les 1 MBCPARISIT du Lycée Le Corbusier à Cormeilles-en-parisis!