REPORTAGE / Griefjoy met le feu à Magny le Hongre

REPORTAGE
30 minutes d’entracte après Saint-Michel, c’est le prix à payer pour entendre le groupe Griefjoy. Look barbant et veste militaire, un style décalé mais tendance qui reflète parfaitement leur image bad-boy. C’est un par un qu’ils font leur entrée sur scène et déjà tout le monde applaudit. Le chanteur Guillaume Ferran chauffe la salle et fait les présentations, il sort les premières notes de musique. Au grand étonnement de tous, cela plaît, la musique est entraînante et le public danse. Les chansons sont en anglais, malgré ça, elles sont simples et compréhensibles, et après cinq chansons, le concert se termine et le public en redemande. Griefjoy plonge une dernière fois ses fans dans son univers. C’est le sourire aux lèvres que le public quitte la salle.

Tiffanie Barbara et Jade Tuffery
Lycée Blaise Pascal (Brie Conte Robert-77)

 

Next ArticleCHRONIQUE DE DISQUE / Du rythme pour les vaches du Far West !