guizmo

Guizmo : Chronique de l’album « Dans ma ruche »

2 ans d’attente pour cet album. Le résultat est génial : Dans ma ruche reprend tout simplement le meilleur de ses œuvres précédentes. L’intelligence de ses textes, son côté moralisateur et ses instrus font de son album une réelle réussite. Il ne suit en aucun cas le chemin d’autres rappeurs aux textes beaucoup plus commerciaux, percutant, touchant et intelligent; ses trois adjectifs définissent au mieux le dernier album du rappeur. Présent dans ses textes, le décloisonnement musical, ses réflexions sur la vie et sur son futur. Il s’inspire même de « Place des Grands Hommes » de Patrick Bruel pour son titre sur les addictions : « Dans 10 ans ». C’est d’ailleurs ce titre qui m’a le plus interpellé, touchant et plein de vérité, son texte témoigne des déboires de sa vie, de son futur, incertain à cause de la drogue. Il narre en fait ici ses regrets sur sa jeunesse, ses actes irresponsables et qui ont tellement de conséquences maintenant. Il retrace sa vie et imagine son avenir. « Maman culpabilise pas t’as bien choyé ton gamin ». Guizmo arrive à faire passer dans ses paroles tous ses sentiments et tout son talent. Entre la poésie et le rap moderne, le phénomène se range seul, à part des autres rappeurs français. L’instrumental utilisé est celle de la bande son du manga Naruto, en fait le Remix de MOK, westberling camouflage. La solitude, les regrets, la naïveté de la jeunesse, et surtout une sincérité frappante, tels sont les piliers de ce titre si touchant.

Kamel A., 1ère L, Lycée Pierre de Coubertin

Leave a Reply

*

Next ArticleRencontre avec le groupe Outernational