Le GARAC, lycée national des métiers de l’automobile, au concert des KING BISCUIT !

DE RETOUR VERS LE BLUES !

Dernières vérifications sur le moteur, pression des pneus, plein de plutonium, la DeLorean tout droit sortie des ateliers mécaniques du GARAC est prête à dépasser les 80 miles à l’heure ! L’écran affiche mercredi 24 janvier 2018, mais attention, cramponnez-vous, nous voici bientôt au concert des KING BISCUIT en plein delta du Mississipi, le XIXème siècle se termine, nous sommes de retour vers le blues !

 

Résultat de recherche d'images pour "delorean guitare"Résultat de recherche d'images pour "les king biscuit concert"

Cela fait plusieurs jours maintenant que notre professeur de français Madame KOKOTAKIS nous prépare à ce voyage dans le temps très rock. Il paraît que des Normands jouent du blues venu du Mississipi ! Il paraît qu’ils s’appellent les King Biscuit !

Nous avons d’abord découvert en classe ces sons énergiques, ces frappés de pieds, ces instruments complètements réinventés ! C’est incroyable comme c’est entraînant, nous nous sommes surpris à battre la mesure pendant la diffusion du clip well well well en classe !

Nous avons vite compris l’originalité de ce groupe ! Il n’est qu’à jeter un coup d’œil sur les instruments utilisés et à bien tendre l’oreille : C’est juste incroyable ! Avec une énergie digne d’un sport de haut niveau ces types embarquent leur public dans des rythmes endiablés grâce à une panoplie d’instruments bricolés : Estrades amplifiées, violons trafiqués, micro d’harmonica sans harmonica, ventilateur de poche, éléments de batterie ! De quoi produire un son aussi rock que surprenant!

Ce mercredi 24 janvier donc nous étions donc enfin aux portes de la salle de concert, la Cave Dîmière d’Argenteuil ! Inutile de vous dire à quel point notre excitation était grande ! Nous allions enfin découvrir en live ces artistes ! Et le moins que l’on puisse dire c’est que nous n’avons pas été déçus...

De la fumée dans la salle, une voix off qui nous plonge dans l’histoire de la musique afro-américaine, jusqu’à l’arrivée très rock des deux musiciens Sylvain Choinier (guitare, pied, chant) et Johan Guidou ( Percussions, voix, claviers) se présentant sur scène comme deux MacGyver de la musique venus d’ailleurs! Un duo loufoque qui pendant une heure nous a fait voyager et vibrer : rythmes ultra-entraînants, moments parlés qui nous ont permis de comprendre les origines du blues et échanges en bord de scène avec le public après le concert ! Nous ne sommes vraiment pas près de les oublier ! C’est sûr, ce sont vraiment des rois les King Biscuit, les rois du blues modernes !

Théo CAILLE, Lucas GASNIER et Pierre THOREZ  de Terminale Vente Automobile

 

 

 

Leave a Reply

*

Next ArticleLe festival Live Aid