« Like a Virgin » – Madonna / 1984

220px-LikeAVirgin1984

Madonna s’est affirmée bruyamment avec cette chansons à une époque, le début des années 80, qui voit arriver le SIDA et revenir le puritanisme. En effet, fraîchement élu le président des Etats-Unis Ronald Reagan, remet en cause la libération des mœurs des deux décennies précédentes.
Lorsque elle sort, les groupes religieux réactionnaires ont cherché à censurer cette chanson: sexe hors mariage, valeurs de la famille et image « répugnante » de la femme, tout est bon pour l’ordre moral. Mais avec ce titre Madonna s’impose et exercera une influence profonde sur la jeune génération et affiche l’image d’une femme qui ne remballe pas sa sexualité ni son désir, devenant une des icônes des combats pour les droits des minorités, notamment LGBT. Dans sa foulée d’autres femmes, vedettes adulées et suivies, des Beyoncé, Lady Gaga et autres Katy Perry ont creusé leur sillon souvent marqué de prises de positions claires quant à la liberté et les droits des femmes, tout en dansant ! Madonna est aujourd’hui perçue comme une femme forte, confiante, en accord avec la nouvelle génération et toujours créative.

Madonna
Issue d’une famille nombreuse d’origine italienne Louise Madonna Ciccone, reçoit une éducation catholique dans le passionnat qu’elle fréquente à la fin des années 70. En 1978, elle s’envole pour New York. Au cours d’une audition, elle se fait remarquer par deux producteurs, qui l’engagent pour accompagner en France le chanteur disco Patrick Hernandez (responsable du tube mondial « Born To Be Alive »). Mais la future « star sexy » des 80’s est ambitieuse et ne compte pas seulement faire de la figuration. De retour à New York elle produit « Holiday » qui sera son premier vrai succès. Consciente de l’importance du look et de la mode, elle façonne son style avec une image sexy, moitié punk, moitié midinette, avec bas résilles et crucifix, bientôt copiée par des hordes de jeunes filles. Lorsque sort « Like a Virgin »,  l’Amérique puritaine rue dans les brancards. Madonna est considérée par certains comme une mauvaise influence pour la jeunesse (trop irrespectueuse, trop sexy, trop scandaleuse…).  Mais cette femme moderne au tempérament rugueux sait ce qu’elle veux et restera toujours au top, bravant la concurrence et les modes comme l’illustre les nombreuses hits et clips a venir (« Into The Groove » « Like A Prayer » « Papa Don’t Preach » » »Music »). Jouant volontairement et spectaculairement d’un look « sexy », elle impose sa vision de la femme libre à la face du monde.

 

Leave a Reply

*

Next Article"Come as you are" - Nirvana / 1991