« lose yourself » Eminem (2002)

«LOSE YOURSELF»-EMINEM(2002)

 

 

ORIGINES DE LA CHANSON

La chanson « Lose Yourself » est sortie en 2002 à l’occasion de la sortie du film « 8 Mile » qui fut donc la bande originale du film.

Le film « 8 Mile » « raconte l’histoire de Jimmy Smith Jr qui vit à Détroit et a des rêves plein la tête, mais il lui manque encore les mots pour les exprimer. Sa vie d’adolescent se déroule entre banlieue blanche et quartiers noirs, le long de cette ligne de démarcation que l’on nomme 8 Mile Road. En dépit de tous ses efforts, Jimmy n’a jamais franchi cette barrière symbolique et continue d’accumuler les déboires familiaux, professionnels et sentimentaux. Un jour, il participe à un clash, une joute oratoire de rappeurs. »[1]

Cette chanson fait partie de l’album « DJ Hero Renegade Edition ».

Dans sa chanson, Eminem parle du fait que la musique est une échappatoire à toute situation « instable », la musique capte l’âme des gens qui l’écoutent, elle leur permet de s’évader.

La chanson raconte indirectement comment Eminem a réussi à se sortir de sa dépression grâce à la musique, ce qui lui a permis de faire redécoller sa carrière et de faire connaitre aux gens le nouveau rappeur qu’il est aujourd’hui.

  • PLUS SUR EMINEM…

Il est né en 1972 à Saint-Joseph dans l’état du Missouri sous le nom de Marshall Bruce Mathers, puis vivra dans les villes de  Savannah, (Kansas City) et Warren avant de s’installer à Détroit (Michigan). Il a grandi dans des quartiers pauvres où la cohabitation entre les noirs et les blancs était très compliquée suite à la ségrégation (La ségrégation est une séparation imposée de droit ou de fait, d’un groupe social d’avec les autres. La ségrégation américaine a eu  lieu entre 1875 et 1964. Elle est guidée par les lois  « Jim Crow » dans le sud des États-Unis.)

Eminem est fils unique. Lors de l’accouchement, sa mère a risqué la mort. A l’âge de 9 mois, son père l’abandonne. Il a vécu une enfance entouré d’une grand-mère alcoolique, une mère dépassée par les évènements et un père absent. Durant son enfance, Eminem est victime deharcèlement car il vivait dans un quartier habité en majorité par les noirs. Par ailleurs, le fait de faire du rap alors qu’il était blanc lui a porté « préjudice » car le rap est un genre musical chanté par des noirs à l’époque. Le fait qu’ Eminem veuille s’imposer dans ce milieu a été cause pour lui d’attaques .

Son enfance a été sa source d’inspiration principale pour ses musiques.

Il commence sa carrière en tant que figurant dans un clip produit par son mentor musical, le rappeur local Champtown, puis il se « détachera » de lui quelques années plus tard afin de lancer sa carrière solo dans le rap.

Le rap débute dans les années 1970 dans les ghettos aux États-Unis. Ce genre musical était principalement chanté par les populations noires pour exprimer leur colère face aux problèmes qu’ils rencontrent (drogue, problèmes sociaux, pauvreté des ghettos…) . Eminem découvre le Hip-Hop grâce à son oncle et commence à s’y intéresser et finit par participer à des battles (= deux personnes qui s’affrontent en face à face devant un public) au lycée d’Osborn dans les quartiers Est de Détroit.

Eminem se fait une réputation sur la scène musicale de Détroit et plusieurs groupes veulent le recruter. Il en rejoint plusieurs jusqu’à ce qu’il rencontre son ami Proof avec qui il fonde le groupe D12. Bien qu’il y ait beaucoup de noirs dans la culture Hip-Hop de l’époque, Eminem trouve sa place sur la scène rap de Détroit.

Il sort son premier titre infinite qu’il qualifie de démo. Malheureusement, Eminem connait un véritable « flop » avec ce premier titre. Il tombe alors dans une descente morale (dépression) menée par l’alcool et la drogue qui l’ont guidé quelques temps plus tard à une tentative de suicide échouée.

  • POURQUOI AVONS NOUS CHOISI CETTE CHANSON ?

Nous avons choisi cette chanson car c’est une chanson populaire connue de tous et qui est appréciée. Nous apprécions notamment le rythme de la chanson et les paroles marquent les esprits car elles sont très crues.

There’s vomit on his sweater already, mom’s spaghetti

Il y a déjà du vomi sur son pull, les spaghettis de sa mère

To drop bombs, but he keeps on forgetting

À larguer des bombes, mais il n’arrête pas d’oublier

The soul’s escaping, through this hole that it’s gaping

L’âme s’échappe, à travers ce trou qui devient un gouffre

Nous avons connu cette musique par le biais de nos familles respectives bien qu’elle soit tirée de la bande originale d’un film que nous n’avons personnellement pas vu.

[1] Synopsis pris sur Allo Ciné

Margaux & Maeva

je souis maladeeeeeuh66642069200314

Leave a Reply

*

Next ArticleLes comédies musicales