INTERVIEW / Rencontre avec Rockin’ Squat

INTERVIEW 1. A la découverte deRockin’ Squat
Dans le cadre du projet « La musique en commun » en partenariat avec l’association Zebrock, nous allons rencontrer l’artiste Rockin’ Squat, leader du groupe Assassin, puis assister à leur concert. Afin de préparer au mieux cette rencontre, faîtes les recherches internet ci-dessous. Cliquez sur le lien internet et complétez ce document avec les informations demandées. Soyez le plus précis possible et donnez un maximum de détails ! Poursuivre la lecture

REPORTAGE / Un concert mémorable

REPORTAGE Le 24 janvier, la classe de Seconde 7 du lycée Blaise Pascal de Brie-Comte-Robert a rencontré deux groupes musicaux français.Elle a tout d’abord interviewé le groupe Saint Michel. Ce dernier a ensuite chanté son premier album « Making Love & Climbing » pendant la première partie du concert, puis Griefjoy a chanté son album éponyme durant la seconde partie. Ils ont mis le feu sur la scène File 7 située à Magny-Le-Hongre en Seine-et-Marne ! Poursuivre la lecture

SUJET LIBRE / Our favorite Music bands

mutilate2

SUJET LIBRE ANGERFIST
Angerfist is a band of three men from England. Their style of music is an hardcore music, speedcore, and psychedelic.Their most famous track are “criminally insane”, “fuckin’ psyko”, “terror of my speedcore”3 AND “the megamix,”.Angerfist played in two thousands and ten at the Dominator festival.
Angerfist is famous around the world, thanks to the Dominator festival, many people of many countries come to this festival. Poursuivre la lecture

SUJET LIBRE / Elle est partout!

SUJET LIBRE La musique est omniprésente dans notre vie. Elle est partout dans les publicités, les séries mais aussi dans les magasins, dans les transports, à la radio, à la télévision qui, elle aussi, enrichit notre culture musicale. Par exemple, toute notre génération connait « Our house » de Madness, sorti en 1981, car c’est le générique de D&CO sur M6.
La musique nous suit partout grâce aux Mp3 ou aux téléphones. Elle guide nos humeurs en fonction des titres que nous écoutons. Elle peut nous aider à traverser des périodes difficiles. Ainsi, lorsque le chat d’Aurélie est mort, seul « Drop in the Ocean » de Ron Pope pouvait la consoler. Certaines musiques peuvent nous remémorer des personnes, des lieux et des moments de notre vie. Les musiques d’été nous rappellent nos vacances sous le soleil.
La musique est un moyen de nous évader, de laisser place à notre imagination.

Anais Courbon, Pauline Vidal et Aurélie Van den Driessche
Lycée Blaise Pascal (Brie Conte Robert-77)

REPORTAGE / Élève le jour journaliste la nuit

REPORTAGE
«Ca va», «Je me sens plutôt cool »… Rizlane est plutôt confiante alors qu’’elle se prépare à interviewer le groupe Saint-Michel avant son concert. Depuis près d‘’un mois, la classe média du lycée Blaise Pascal se prépare à assister au premier concert de leur nouvelle tournée dans le cadre du projet Zebrock. Les lycéens-journalistes préparent les interviews et les reportages. On court, on chante, on danse…Arrive le grand soir.  Poursuivre la lecture

SUJET LIBRE / Fausse note pour la téléréalité

SUJET LIBRE Fausse note pour la téléréalité

Depuis près de 10 ans, les émissions musicales, qu’elles soient programmées sur TF1, France 2, France 3, D8, W9, NRJ12 ou encore Gulli, ne cessent d’envahir la télévision. On peut distinguer plusieurs types d’émissions musicales : les émissions dont le tournage dure plusieurs mois comme The Voice, Star Academy, X Factor ou La Nouvelle Star ; les émissions dans lesquelles les candidats font entendre leur voix pour seulement quelques minutes comme l’émission de Nagui, N’oubliez pas les paroles, ou la reprise de l’émission culte, L’école des fans, diffusée sur Gulli ; et aussi les émissions accueillant des artistes professionnels comme Taratata, Chabada, NRJ Music Awards ou encore Ce soir on chante… Cependant, quelques-unes perdent la note, faisant douter de leur impartialité ainsi que de leur crédibilité. Poursuivre la lecture

CHRONIQUE DE DISQUE / Oui mais non

CHRONIQUE DE DISQUE 

Joyeux, dansant, convivial… mais trop répétitif. Honky Tonk, de Sansévérino, n’est rien d’autre qu’un livre dont chaque chapitre serait identique mais écrit avec différents mots, laissant de côté l’imagination, la créativité et l’originalité de l’auteur. Au fur et à mesure que les morceaux défilent, l’auditeur traverse différents états : de curieux à « j’en ai marre », en passant par la déception de ne pas avoir ressenti le « frisson» à chaque nouveau titre. Certes, Sansévérino nous fait voyager au pays des cow-boys, maniant sa guitare avec technique et rapidité, mais taper du pied et danser le quadrille devient lassant et même pesant. L’ajout de percussions ou d’instruments à vent aurait suffit à combler l’auditeur qui aurait alors pu inviter sa copine à danser un slow. Sansévérino n’a plus le choix : il faut qu’il ralentisse son tempo et qu’il s’aventure dans de nouveaux terrains afin de diversifier son public.

Quentin Menu
Lycée Blaise Pascal (Brie Conte Robert-77)