Bertignac : nouvel album

Chronique musicale : Suis-moi, nouvel album de Louis Bertignac

Après un succès mémorable avec le groupe Téléphone, Louis Bertignac revient plus fort que jamais grâce à l’amour entre lui et sa Laëtitia, des sentiments largement exprimés dans cet album.

Après Téléphone, le musicien a poursuivi une carrière solo et est resté dans le coeur des générations précédentes. C’est grâce à l’émission The voice que Louis Bertignac se refait une image auprès de la nouvelle génération. L’album Suis-moi, sorti le 15 septembre 2014, reflète l’image d’un homme heureux et comblé. En effet, on y retrouve du plaisir, du bonheur, de la passion, des chansons douces, rock etc… contrairement à son précédent album Grizzly aux consonnances ultra-rock qui reflétait l’image d’un homme en colère suite à sa séparation d’avec la mère de ses enfants, Julie Delafosse.

L’artiste a préparé un album de 18 pistes dont il est le compositeur. Il a fait également appel à plusieurs auteurs pour écrire ses chansons : des auteurs qu’il ne connaissait pas où d’autres qu’il connaissait comme Dominique Simonnet (en couple avec Dominique Bacharant). Ce 8e album est, selon lui, le mieux réussi. C’est ce qu’il explique lors d’une interview sur France 2 : « Je le trouve encore mieux réussi que les autres parce que j’ai eu le droit à un batteur et à un bassiste qui m’excitaient depuis bien longtemps ! ». Il a également pu collaborer avec Patrice Cramer, un ami qui le guidait dans ses compositions. De plus, il souhaitait avoir des musiciens américains car c’est de la country que Louis écoute chez lui pour se détendre. C’est pour cette raison qu’il a fait appel à Cham Comwell à la batterie et à Lilian Scar à la basse. Le mixeur est Mixe Logan.

Les chansons abordent plusieurs thèmes : l’amour de Louis pour ses enfants Lola et Lili dans la chanson « Minilou ». L’amour de Louis pour sa compagne avec « T’en fais pas » et « Sûr de t’aimer ». Il se confie d’ailleurs sur cet amour dans l’émission On n’est pas couché : « Quand je chante « T’en fais pas » et « Sûr de t’aimer », c’est pour elle. » Il apporte également, dans cet album, une touche de féminité par l’intermédiaire d’un duo entre Mélanie Laurent et le chanteur sur la chanson « Je dis oui ». Un choix que Bertignac éclaire : « Je l’ai prise car j’ai adoré la voix sur son album. Je lui ai envoyé un mail avec les Mp3 et elle a dit oui ! ». Une autre chanson à ne pas rater : « Confidence de ma junior ». Elle désigne sa guitare avec laquelle il a partagé 40 ans de bonheur. C’est ce qu’il confie lors d’une interview avec Sébastien Folin au studio Acoustic : « Cette guitare, c’est comme un membre en plus ». Il s’agit d’une Gibson junior de 1963.

Suis-moi est un album parfait mais les thèmes sont trop classiques selon Emeric Caron : « Vous reprenez tous les thèmes classiques du rockeur : le voyage, la guitare… Moi j’aurais essayé d’être plus pertinent dans les textes, c’est la seule chose. »

Pour conclure, Louis Bertignac est réapparu plus fort que jamais avec un album équilibré (balades / rock) et qui met en lumière l’homme heureux qu’il est devenu. Il donnera des concerts cet été. On a hâte de le revoir !

Thomas C., élève du club musique du lycée Pierre de Coubertin.

Les vacances au bord du désert

On allait au bord du désert
Avec un chalumeau, une baguette et un bout de fer
On regardait les autres chameaux
Comme ils buvaient de l’eau
Quand on avait soudé les deux cailloux
Ils ne nous restaient plus de gaz
Alors on regardait les nazes
On suçait des glaces de misère
Et on installait des chaudières
On allait au bord du désert
Avec un chalumeau, une baguette et un bout de fer
On regardait les autres chameaux
Sur le sable pendant des heures
Que de la poussière pas de couleurs
On allait au bord du désert
Avec un chalumeau, une baguette et un bout de fer
On regardait les autres chameaux.

Oussama, 1IS

Bonjour, bienvenue chez les 1 MBCPARISIT du Lycée Le Corbusier à Cormeilles-en-parisis!

Dans notre classe, nous sommes 10 élèves : Oumar, Lassana, Fatih, Aman , Plamédi, Ibrahim, Mohamed, Tiago, Oussama, Merlain et Mohamed puis 2 professeurs, Monsieur Abbadie et Madame Morel. Ce sont les deux meilleurs professeurs du monde! (rires)

Nous n’avons pas le même âge, nous ne suivons pas la même formation. Nous venons des pays différents : Le Congo, Le Mali, La Guinée, La Tunisie, Le Portugal, l’Algérie, la France… Mais nous participons tous au projet Zebrock!

Lorsque nos professeurs nous ont annoncé la venue de Madame Pons, nous avons souri. Nous venions de lire une nouvelle qui avait un personnage avec le même nom.

Madame Pons était très sympathique, elle ne ressemblait pas du tout au personnage! Ni au cousin Pons. Elle nous a présenté un projet qui nous a plu. Son intervention nous a fait découvrir des choses très intéressantes sur la musique. C’est agréable, un cours avec des chansons.

Le 9 Avril 2015 Omar, Merlain ,Fatih, Aman et moi Ibrahim avec nos deux professeurs, nous sommes allés à la maison de la radio voir et écouter le groupe Demi-mondaine en concert.

Nous ne connaissions pas ce groupe mais nous l’avons trouvé sympathique. Dans la classe, nous préférons écouter le rap plutôt que le rock.

Ibrahim a surtout été impressionné par le batteur du groupe, tandis que Merlain a plutôt préféré les guitaristes. Nos accompagnateurs se sont éclatés également : madame Morel a bien aimé le style de Mystic Gordon, tandis que monsieur Zongo et monsieur Abbadie voulaient absolument aller sur la scène.

Nous avons été contents de cette sortie rockeuse décoiffante, même si nous sommes plutôt des rappeurs.

V de Maroon 5

Chronique d’album : V des Maroon 5

Amis depuis le collège, le groupe californien Maroon 5 composé de Adam Levine, Jesse Carmichael, Mickey Madden et Ryan Dusick, forment tout d’abord le groupe Kara’s flowers, un groupe de type grunge qui se produit la première fois le 16 septembre1995. Malheureusement, le groupe, produit par Reprise Records durant le lycée, peine à décoller commercialement parlant. Il faudra attendre 1999 que le groupe se sépare de Reprise Records pour que les quatre membres du groupe découvrent de nouveaux styles musicaux et qu’ils se prennent d’affection pour la pop, le R&B, la soul ou encore le gospel qui forgera plus tard l’identité sonore de Maroon 5.

Mais, retour à l’actualité ! V, le dernier album de Maroon 5 devrait vous intéresser. Cinq heures de recherche pourront vous expliquer le titre de cet opus : V est le chiffre romain pour 5. Et c’est le cinquième album des Maroon 5. Un album qui doit faire suite au gros succès du précédent, Overexposed, qui avait cartonné suite au single « Move Like Jagge »r (en hommage à l’un des piliers des Rollings stones dont ils ont fait les premières parties au début de leur carrière avec Cristina Aguilera ou avec Payphone par exemple. Pas facile de passer après, alors Maroon 5 tente d’appliquer la recette qui a déjà fait ses preuves en prenant une autre chanteuse blondie en guest, Gwen Stefani sur la jolie chanson au piano « My heart is open ». Sans être déplaisant, le titre ne décolle pas vraiment non plus, mais tape parfaitement dans le champ lexical qu’affecte tant Adam Levine : chansons d’amour, chansons toujours.

Pour leur dernière chanson intitulée « Suger », Maroon 5 s’est fait plaisir en reprenant son thème de prédilection, l’amour en grand, en large, en version californienne. Le groupe pousse le concept jusqu’à faire des cérémonies de mariage le sujet de son clip. On peut y voir les musiciens, menés par leur séducteur leader Adam Levine, se lancer dans une tournée de noces, au volant de leur décapotable rutilante. En donnant des concerts surprises devant les mariés et leurs invités, ils suscitent la surprise et la joie, quasi hystérique, parmi les convives. « And the dream comes true ». En projetant cette belle illustration du rêve américain, y aurait-il un peu d’autodérision de la part du groupe à succès ? Ce qui est sûr, c’est qu’il joue le jeu à fond, allant jusqu’à embrasser leurs admirateurs. Avec déjà plus de 3 millions de vues en 24h, le clip de « sugar » fait un carton. La chanson poppy, sucrée, bien calibrée et pleine de bons sentiments, porte bien son nom. Une recette efficace qui fonctionne toujours.

Eloïse L. S., élève de 1ère L, lycée Pierre de Coubertin

IMG_3856

Demi-mondaine, on y était

Aujourd’hui, nous nous sommes réveillés, nous étions tout content… comme des enfants à Noël, impatients comme un vendredi. Nous avons revêtu nos plus beaux habits. S.D. et sa chemise à carreaux assortie à sa casquette rouge. V.E. avec ses cheveux bleus. R.E. et son noir corbeau. E.L. et ses lunettes à la Harry Potter.Y.E.M. dont personne même pas lui n’est capable de déterminer la couleur. E.H. et ses yeux de biche, A.W. et ses couettes à la bonne franquette, M.P. et ses geox, J.T. et sa folle chevelure lavée pour l’occasion et J.M. et sa crinière de lion et Madame Français et ses chaussettes à damiers. Nous sommes parés….

 

On a eu la chance d’assister à un concert du groupe Demi-mondaine à la Maison de la Radio le 10 mars. Déjà rien que le trajet en car, le cadre de la Maison de la Radio, c’était une aventure. Alors imaginez le concert !

IMG_3862IMG_3854

La claque. C’était rock ! C’était chaud ! C’était hot ! On a beaucoup aimé.

Béatrice la tigresse, elle est déjantée ! Mystic Gordon est trop cool ! Sarah à la basse ! Jimmy à la batterie !

Après le concert qui passait en direct sur France bleu 107.1, il y a eu une interview avec les membres du groupe et Edgar. Comme on est aussi un peu des stars. Yann a été interviewé également. et même Madame Spéranzini.

IMG_3878Au retour, on a repris « Paris sous la neige »

Mon autoportrait en chansons

Ma chanson préférée, « Bakadin » de Bourvil – « Pink », « Paramore only exception »

La chanson de papa, « Simply the best » by Tina Turner

La chanson de maman, « New-york avec toi » de Téléphone

La chanson du bon vieux temps, « The promises » by Tracy Chapman – « My happy ending » by Avril Lavigne – « J’ai demandé à la lune » par Indochine

La chanson qui met de bonne humeur, « Y a de la joie » de Trenet – « The golden Age » by Woodkid

La chanson qui fait pleurer, « Breathe me » by Sia – Riverside » by Agnes Obel, « My immortal » by Evanescence

La chanson que vous aimez chanter à plusieurs, « la terre est ronde » d’Orelsan

La chanson que vous avez honte d’aimer, « New-York avec toi » – « Baby » by Justin Bieber

La chanson que vous auriez aimé écrire, « Fun we are young »

La chanson qui parle de vous, « Ma liberté »

2ACR

Bawdy Festival, un groupe ClownCore

indexBawdy Festival était un groupe de hardcore de Pontault-Combault (77) dont la spécificité est que les membres du groupe ainsi que le public sont déguisés en clown. Leur look faisait de leur spectacle un enchantement mêlé à la violence des concerts hardcore. Le mélange de chant rap avec une musique metal, du hard-rap. Le tout dirigé par une armée de clowns maléfiques, les Clowns Soldiers.

Musique simple et efficace. Ambiance de cirque appuyée par des samples extraits de films d’horreur ou de bruitage de fête foraine.

Après un premier maxi remarqué, le groupe sort son premier album live « Tri Nox Samoni – Into The Weird Side ».

Le groupe se sépare en 2010 en raison de divergences personnelles entre le chanteur Teddy DKC et les autres membres du groupe : Bungy Bingo Fucka, guitare – Stupid Clown, basse – N-DMC, claviers – Joko, batterie. Ces derniers vont se retrouver pour fonder un nouveau groupe « Dirty Bastarz, groupe de fusion, néo-métal. Teddy quand à lui collabore avec le chanteur australien Kid Crusher.

J’ai choisi de présenter « Back in da wood », chanson qui n’appartient à aucun de leurs albums. D’après Le petit Chaperon rouge des Frères Grimm. La chanteur growl la plupart du temps. Le rythme est rapide sur un riff simple.

J’aime bien ce groupe qui malheureusement s’est dissout. Leurs chanson, du rentre-dedans.

 

Une-histoire-du-rock-pour-les-ados

Et viva « Une histoire du rock pour les Ados »

On a lu, on a adoré, on a appris.

Après la visite au lycée d’Edgard Garcia venu nous présenter le projet et surtout parler Musique avec nous. Parce que la « ZIC », nous on aime ça, on adore. On a voulu prolonger l’échange, on s’est précipité sur le livre. Faut dire que la prof avait l’air d’y tenir. Alors on lui a fait plaisir.

C’était chouette ! On a appris plein de choses. On a fait le lien avec l’Histoire. On a compris que la musique, elle s’inscrit dans l’Histoire. On a fait des découvertes ! On a eu des coups de coeur ! On a voyagé !

Y a des photos et y a une play-liste à la fin de chaque chapitre. On a fait de l’histoire sans s’en rendre compte.

Si vous voulez apprendre des choses et épater sur la plage cet été. Avec le maillot et la crème, n’oubliez pas « Une histoire du rock pour les ados »

 

 

 

 

 

 

Mon acrostiche musical 2 ACR

2main                                                    2 violons

Au petit matin                                        Accordés avec une

Chantera le                                            Contrebasse, jouent en

Rossignol.                                              Rythme avec la musique.

Joy                                                         Mathys