JOURNEE SAUVAGE ! MERCI

 

Il y a juste six jours, le Cabaret Sauvage à Paris s’est transformé en piste de jeu de société sous un chapiteau comble. Rien d’étonnant, me direz-vous, le dispositif « La musique en commun » a rassemblé durant l’année près de 700 lycéens, notamment autour d’une vingtaine de sorties en concerts (la Maison Tellier, Da Silva, Assassin, la Rumeur, Deportivo, Sergent Garcia, Gush, Mesparow…). Pourtant, ce jeudi 3 Avril, c’était un concept bien différent qui était proposé, un jeu culturel, certes, mais surtout un temps fort, permettant aux élèves de découvrir des personnalités issues du monde de la musique, des femmes et des hommes avec des parcours professionnels atypiques. Plus de trente professionnels auront fait le déplacement, journalistes, artistes, producteurs, programmateurs de festivals et de salles de concerts… En fin de journée, c’est environ 300 élèves à qui nous avons fait découvrir l’artiste Missill, pour ensuite les voir danser avec force sur la piste du Cabaret. Au final, une journée incroyable qui clôture cette année au cours de laquelle j’ai pris un énorme plaisir à découvrir cette jeunesse déjà si riche de savoirs multiples.

En conclusion, un Cabaret Sauvage rempli et fougueux avec le soutien de la Région Ile-de-France, en partenariat avec France Bleu 107.1 et grâce aux lycéens et aux équipes éducatives !

Kevin Ringeval

 

 

KFC C BONDE et Hippocampe fou

REPORTAGE / KFC C BONDE et Hippocampe fou

Durant cette sortie agréable j’ai pu rencontrer un rappeur en live avec tous mes camarades. Au début j’étais stressé à l’idée de pouvoir voir Hippocampe fou car son pseudonyme me faisait penser à un gamin mais dès qu’il nous a fait une démo j’étais surpris de son talent car il a la capacité de dire une longue phrase en une respiration.

Pendant le trajet on a été accompagnés des professeurs de français, de sport et un surveillant. Ensuite dans le bar ou on a dû faire l’interview, une autre classe est venue à la rencontre d’Hippocampe fou. Il répondait à nos questions, elles n’écoutaient pas et elles se sont moqué d’une élève handicapée. Ce qui était vraiment cool c’était le KFC avec Anthony, Ruben, Bruno et Ibrahim, on a rigolé, bien mangé puis on est partis au concert. Pendant le concert au début c’était sympa il y avait pas trop de monde et tous les fumeurs se trouvaient là haut et plus le temps passait plus la salle se remplissait et comme le coin fumeur était plein, il y avait des fumeurs à côté de nous ce qui m’a dérangé. A part ça Hippocampe fou et son binôme Céo chantaient très bien avec tous ceux qui sont montés sur scène qui mettaient une ambiance de fou. Je trouvais que Hippocampe fou disait parfois dès paroles bizarres mais les disait si vite que ça passait tranquillement. Une fois qu’on est tous partis dans le métro on parlait beaucoup du KFC et de Hippocampe fou puis chacun est parti de son côté.

Alec Sapel 2TBA
Lycée de Prony, Asnières

hippocampe-fou2

Soirée aquatique

Mardi 11 mars on est parti a Paris pour le concert de Hippocampe fou. On a rencontré l’artiste dans un pub pour l’interviewer. On lui a posé des questions, il a répondu poliment, il était trop cool, après les questions on est parti manger avec le surveillant au KFC. Ensuite on est parti au Nouveaux Casino, avant le concert on a écouté une comédienne qui faisait du stand up qui s’appelé Candiie, ensuite on a écoute Hippocampe fou, super ambiance cette soirée, j’ai apprécié et je me suis bien amusé.
Je tiens a remercier Zebrock pour cette excellente soirée.

élève du Lycée de Prony

Channel One

Sondage au sein de notre lycée

 

Habitudes et pratiques musicales au lycée Charles De Gaulle de Rosny-sous-Bois

Nous avons proposé un sondage afin de rendre compte des gouts musicaux et du rapport a la musique qu’on les élèves de notre lycée, 156 d’entre eux nous l’on retourné.

1) Niveau Scolaire

2nde : 15%

1ere : 15%

Tles : 65%

autres : 5%

Age :

-17 ans : 66%
+17 ans : 34%

2) Etes-vous musicien ? Quel instrument ?

Oui : 72%

  • guitare : 36%

  • clavier : 40%

  • Basse : 8%

  • Violon : 4%

  • MAO : 10%

  • Saxophone : 2%

Non : 28%

3) Y’a t il des musiciens dans votre famille ?

Oui : 41%

Non : 59%

4) A quelle fréquence écoutez vous de la musique ?

La plupart du temps dans les trajets ou a la maison

En moyenne pendant 3-4 heures

5) Avez vous déjà assisté à des concerts ?

Oui : 66%

Non : 34%

6) Par quels moyens écoutez vous de la musique ?

En moyenne toutes les plateformes proposées sont utilisées : Youtube, Radio/Télé, Mp3

7) Etes vous au courant des dernières sorties musicales ?

Oui : 83%

  • média 72%

  • réseaux sociaux 11%

  • pubs 8%

  • bouche à oreilles 9%

Non : 17%

8) Téléchargez vous souvent de la musique ? Un album entier, une chanson de temps en temps ? Sur quelle plateforme ?

Oui : 83%

  • légalement : 6%

  • illégalement : 94%

Non : 17%

Les plateformes sont : deezer, dilandau, spotify,youtube mp3 …

9) Achetez vous encore des CD, vinyles ?

Oui : 37%

Non:63%

10) Echangez vous de la musique avec vos amis ? La musique vous réunit-elle ?

Oui : 79%

Non : 21%

11) La musique a -t-elle eu une influence sur vous, vos émotions ou votre vie en général ?

Oui : 80%

Non : 20%

12) Vos gouts musicaux ont-ils évolués au cours de votre vie ? Vous lassez vous rapidement d’une chanson ?

Oui : 75%

  • Se lassent : 61%

  • Ne se lassent pas : 39%

Non : 25%

13) Si vous en aviez la possibilité, feriez vous carrière dans la musique ?

Oui : 56%

Non : 44%

je ne peux pas 2

La musique dans ma vie

SUJET LIBRE / On définit la musique comme l’art de combiner les sons pour produire des mélodies  agréables à l’oreille.

Il existe des musiques auxquelles on ne fait pas forcément attention et qui, pourtant, sont naturelles. Je parle ici des musiques qu’on entend quand on prête attention aux bruits de la nature : les vagues, le vent dans les feuilles, les pépiements des oiseaux… Poursuivre la lecture

glazart3

Notre concert au Glazart !

REPORTAGE concert à la salle GLAZART

Tout d’abord, c’est avec une grande joie que nous nous sommes rendus à la salle GLAZART en RER.

C’est avec une grande surprise que nous avons découvert cette salle, très atypique. nous avons eu la chance de pouvoir assister aux balances ce qui nous a permis de comprendre quel était le rôle précis des ingénieurs du son et des régisseurs. Cette découverte a été très enrichissante et surprenante.

Ce fut ensuite le temps pour nous de passer au concert, que nous attendions tous avec impatience. Et c’est avec plaisir que nous avons découvert les merveilleuses voix de Facades (un groupe rock) et 8PM (DJ électro). Leurs voix, leurs compositions nous ont plongé dans l’ambiance. C’est dans une atmosphère survoltée qu’est alors apparu Musah. Plein d’énergie et interprétant des chansons vraiment belles, il nous a aussi fait passer un super moment.

En conclusion, nous remercions infiniment les Zebrock de nous avoir fait confiance et pour le bon déroulement de cette soirée.

Bekki ZACHARY, 2BP5
Lycée Claude Nicolas Ledoux

Musah3

Tout sur MUSAH!

INTERVIEW / MUSAH

Musah est un jeune musicien âgé de 35 ans, il est père d’une petite fille. C’est une star qui ne fait pas de la musique que pour l’argent. Il fait de la musique , car il a toujours écouté de la musique quand il était petit avec ses frères.

musah

Il fait du reggae soul, ce style musical est apparu à la fin des années 1960, il est la plus populaire des expressions musicales jamaïcaines.

Musah trouve que la musique d’aujourd’hui est très commerciale. Ses fans sont jeunes. Il n’est pas très connu. Il travaille, en plus de la musique, car il n’arrive pas encore à vivre de sa musique. Il est sénégalais. Ses parents sont restés au pays.

Ayoub LAHMOUID, 2BP 5
Lycée Claude Nicolas Ledoux

 

 

La-Canaille-500x331

Chronique sur La Canaille

CHRONIQUE DE POCHETTEE / Notre opinion sur la maquette du CD de La Canaille
Nous avons à notre exposition une maquette qui attire l’oeil, qui donne envie de découvrir le son, la musique.
La couleur rouge en fond fait immédiatement appel au drapeau anarchiste, à la couleur des révolutionnaires. Accompagné de textes affichés, d’une écriture simple et blanche qui fait très bien ressortir la froideur des messages. Quant à la signature de La Canaille, d’une forme « Rock’n’Roll », comme un simple graff qu’on taguerait sur un mur, elle reflète espèce une haine, elle a du caractère !
Si l’on si intéresse de plus près, c’est-à-dire si on rentre dans les paroles, on comprend une recherche de la liberté, une envie de faire passer un message, un appel à la prise de conscience, à une petite révolution… Ce n’est pas une maquette simple, une texture rigide, assez imposante.
A l’écoute on le confirme, il y a du caractère, c’est du lourd !!

 Helena B, Moussa S, Raphael A.
Lycée Charles de Gaulle de Rosny-sous-Bois