kouette3

« Guay »

SUJET LIBRE / Columna de opinión

Hoy, cada vez menos grupos franceses cantan en su lengua materna. Es el caso de « maximum kouette » que interpreta « guay » en español. Una música festiva que se sube a la cabeza y nos da ganas de bailar. Nos recuerda nuestras tardes de verano en la playa rodeados por nuestros amigos. Esta canción habla de una chica que expresa su alegría de vivir, lo que le gusta hacer, con quién y por qué. Al escuchar sus palabras, nos ponemos en su lugar, sentimos sus sentimientos y sus emociones.

Mylène, Anaïs C., Morgane, Maëlys, Souha et Aurélie.
Lycée Blaise Pascal

EDITO / Billet d’humeur 

Aujourd’hui, de moins en moins de groupes français chantent dans leur langue maternelle. C’est le cas de « Maximum Kouette » qui interprète « Guay », en espagnol. Une musique festive, entêtante et qui nous donne envie de danser. Elle nous rappelle nos soirées d’été sur la plage, entourés de nos amis. Cette musique parle d’une fille qui exprime sa joie de vivre, ce qu’elle aime faire, avec qui et pourquoi. En écoutant ses paroles, on se met à sa place, on ressent ses sentiments et ses émotions.

Mylène, Anaïs C., Morgane, Maëlys, Souha et Aurélie.
Lycée Blaise Pascal

kouette2

« Guay » – letra y paroles

 

Le maximum Kouette, « Lundi je m’y mets… »
Guay


A mí me gusta
Comer con mis manos
A mí me encanta
Beber con mis amigos
Irme de marcha
En varios barrios
Brindar por la vida
Creer en la esperanza 

A mí me gusta
Brindar con el cielo
Bailar con los ángeles
Rehacer el mundo
A mí me gusta todavía
A mí me gusta

[Estribillo] x 2
Guay del Paraguay,
Del Paraguay,
Del Paraguay 

Guay
Guay
Guay
Guay 

A mí me gusta
Abrir las puertas
A mí me gusta
Ser nómada
Es necesario
Tocar música
Para expresar
Todo lo que piensas 

A mí me gusta
Abrazar la muerte
A mí me encanta
Descubrir otra gente
A mí me gusta
A mí me gusta
 

[Estribillo] x 4
Bebe tu último beso
Que siempre será
El penúltimo

[x 2]

 [Estribillo] x 2

 Guay, guay, guay, guay [x 4]

 [Estribillo] x 2  Poursuivre la lecture

Téléchargez-moi!

Le 3 Avril, nous y serons…

EDITORIAL Le 3 avril à compter de 14h au Cabaret Sauvage (Paris) vous serez des centaines de lycéens franciliens à vous regrouper dans le cadre du dispositif « La musique en commun ».

S’appuyant sur votre engouement pour les musiques d’aujourd’hui, ce parcours mélomane vous a proposé de découvrir des musiques et leur histoire, d’assister à des concerts, de rencontrer la jeune création et de réaliser des interviews, publier des articles sur internet…

Cette année, le projet s’est enrichi du livre « Une histoire du rock pour les ados », écrit par Evelyne Pieiller et Edgard Garcia que nous vous avons offert.

Au programme de cette journée : des rencontres entre vous lycéens et des professionnels de la musique. À travers un jeu de questions conçu par notre équipe, vous viendrez à la rencontre de plus de 40 professionnels, invités pour l’occasion. Vous découvrirez ainsi leur parcours, remplis d’anecdotes !

Dans le cadre du dispositif, vous avez assisté à des concerts et rencontré des artistes (Assassin, La Maison Tellier, Sergent Garcia, Mesparow, La Rumeur, Da Silva, Deportivo…). C’est dans cet esprit que nous vous invitons au Dj set de MISSILL le jour même à 20h.

Je ne vous cache pas que j’ai très HÂTE !

Kevin Ringeval, chargé de médiation / Zebrock

 

SUJET LIBRE / Fausse note pour la téléréalité

SUJET LIBRE Fausse note pour la téléréalité

Depuis près de 10 ans, les émissions musicales, qu’elles soient programmées sur TF1, France 2, France 3, D8, W9, NRJ12 ou encore Gulli, ne cessent d’envahir la télévision. On peut distinguer plusieurs types d’émissions musicales : les émissions dont le tournage dure plusieurs mois comme The Voice, Star Academy, X Factor ou La Nouvelle Star ; les émissions dans lesquelles les candidats font entendre leur voix pour seulement quelques minutes comme l’émission de Nagui, N’oubliez pas les paroles, ou la reprise de l’émission culte, L’école des fans, diffusée sur Gulli ; et aussi les émissions accueillant des artistes professionnels comme Taratata, Chabada, NRJ Music Awards ou encore Ce soir on chante… Cependant, quelques-unes perdent la note, faisant douter de leur impartialité ainsi que de leur crédibilité. Poursuivre la lecture

CHRONIQUE DE DISQUE / Oui mais non

CHRONIQUE DE DISQUE 

Joyeux, dansant, convivial… mais trop répétitif. Honky Tonk, de Sansévérino, n’est rien d’autre qu’un livre dont chaque chapitre serait identique mais écrit avec différents mots, laissant de côté l’imagination, la créativité et l’originalité de l’auteur. Au fur et à mesure que les morceaux défilent, l’auditeur traverse différents états : de curieux à « j’en ai marre », en passant par la déception de ne pas avoir ressenti le « frisson» à chaque nouveau titre. Certes, Sansévérino nous fait voyager au pays des cow-boys, maniant sa guitare avec technique et rapidité, mais taper du pied et danser le quadrille devient lassant et même pesant. L’ajout de percussions ou d’instruments à vent aurait suffit à combler l’auditeur qui aurait alors pu inviter sa copine à danser un slow. Sansévérino n’a plus le choix : il faut qu’il ralentisse son tempo et qu’il s’aventure dans de nouveaux terrains afin de diversifier son public.

Quentin Menu
Lycée Blaise Pascal (Brie Conte Robert-77)

Carnet de route!

EDITORIAL
Cocorico ! Un site et de la musique !

La cérémonie des Grammy Awards 2014 a décerné le dimanche 26 janvier, 5 récompenses au duo Français DAFT PUNK[/label] pour leur dernier album en date, Random Access Memories! Ils ont remporté quatre trophées en leur nom, tout comme Pharrell Williams (nommé sept fois). Poursuivre la lecture