Power to the people – John Lennon

 

 

John Lennon, de son nom complet  John Winston Ono Lennon, est né le 9 octobre 1940 à Liverpool.  Il est le fondateur des Beatles, un groupe musical anglais qui a rencontré un énorme succès pendant les années 1960. Il était musicien, guitariste, auteur-compositeur, chanteur et auteur.  Il est avec Paul McCartney, un autre membre des Beatles, l’un des tandems d’auteurs-compositeurs les plus prolifiques et influents de l’histoire du rock, écrivant plus de deux cents chansons. Il est mort assassiné par un fan déséquilibré alors qu’il rentrait chez lui le 8 décembre 1980 à New York.

Nous allons vous parler de la chanson « Power to the people »  et plus particulièrement son contexte.

John Lennon, après être arrivé aux Etats-Unis (1971) a failli se faire renvoyer à cause de ses opinions et de ses engagements notamment contre la guerre du Vietnam (1955-1975) et contre le président républicain Richard Nixon. Il prenait part à des activités pacifiques et soutenait Georges McGovern qui était le candidat rival du parti des démocrates.

L’idée de la chanson lui est venue après une interview en janvier 1971 avec Tariq Ali (un écrivain et commentateur politique britannique) et Robin Blackburn (un historien) dans laquelle ils ont discuté de considérations féministes et sociales. Il y glisse alors la phrase «Power to the people ! ». Pendant cette interview, John Lennon explique qu’il aime lorsque ses chansons sont reprises en chœur par des foules entières.

Dès le lendemain, il appelle Tariq Ali et lui présente sa chanson dans laquelle il met l’accent sur le fait qu’il faut donner aux travailleurs des classes populaires ce qu’ils méritent mais également sur le traitement des femmes par leurs partenaires. Il appelle les femmes à se libérer (« How do you treat your woman / When you get back home? / She got to be herself / So she can free herself »)

Il appelle aussi à la révolution, il appelle les gens à aller dans la rue pour manifester (« They say you want a revolution / We better get on it right away / You better get on your feet / And head to the street »).

Cette chanson est un appel à la révolution et à manifester contre la guerre du Vietnam (la fusillade de l’université Kent a marqué les esprits car lors d’un rassemblement pacifique sur le campus, les étudiants se sont fait tirés dessus) et elle est également un hymne féministe malgré le passé sombre de John Lennon qui a dit ouvertement qu’il avait frappé sa femme à plusieurs reprises et était une personne violente.

Alice, Darie, Chloé, Sofia

je souis maladeeeeeuh66642069200314

Leave a Reply

*

Next Article"lose yourself" Eminem (2002)