P1040183

Retours sur le concert de La Rumeur

Mon avis sur l’interview :

J’ai trouvé que l’interview s’était déroulée de manière assez rapide. Comme le rappeur parlait beaucoup, il répondait à nos questions sans même qu’on ait à les poser. On en a quand même posé trois ou quatre… Ça s’est plutôt bien passé.
Sur la première partie du concert je n’ai rien à dire. J’ai adoré et même plus que la suite assurée par La Rumeur.
Sur le concert en général, l’ambiance n’était pas la même du début à la fin. Au début, c’était calme, agréable, on bougeait tranquillement malgré les fumeurs dans la salle. ENSUITE, c’est devenu n’importe quoi ! Les gens sont devenus complètement fous. Ils buvaient et fumaient, c’était insensé.
Moi qui était tout devant c’était grave. Ils ont commencé à pousser et lever les mains en l’air, aucun respect !
Après on s’est carrément retrouvé allongés sur la scène, ça faisait assez peine à voir.
Tout ça ne pas donner envie d’y retourner.
Aujourd’hui, en y pensant j’ai juste envie de rire parce que ça à quand même été une bonne expérience ! 

Amina S, 15 ans

La Rumeur

Un groupe de rappeurs assez sûr d’eux, fiers de leur groupe, dotés d’une maturité, une expérience de la vie, imprégné de musique : disons que c’est ce que j’ai ressenti lors de l’interview.
Le concert et son contenu est un mélange de « rap propre » à partir de « rap sale » dans le sens où les paroles sont très dures mais les instrumentales pèsent sur la voix et donnent une énergie, une force. L’art de faire passer des messages avec de la vulgarité. Peut-être la raison pour laquelle autant de jeunes se déchainaient devant la scène, emportés par la musique, fanatiques.
Je fus fort surprise de voir qu’une partie du public était composée de personnes ayant la quarantaine voir la cinquantaine. C’est étonnant parce qu’on s’aperçoit rapidement que c’est le rap pur et dur, le rap à l’ancienne, comme on dit, qui plait. Il est plus difficile de voir une personne assez âgé se détendre sur du Booba !!
On sent le travail de recherche, d’écriture au fil du concert, même dans l’attitude des rappeurs qu’une émotion est transmise.
La personnalité des rappeurs ne changent pas que se soit sur scène ou en interview. Ce fut fort plaisant, il y avait de la musique qui en jette jusqu’à en faire vibrer nos tympans à une telle puissance qu’on en oublie le monde qui nous entoure

Helena B.

L’interview :

Par manque de temps, j’ai eu l’impression qu’il s’agissait d’un monologue plutôt qu’un dialogue élèves/groupe, comme nous nous y attendions.

Pour résumer, l’expérience du groupe est assez intéressante que ce soit en terme de musique ou d’études.

Le Concert :

Après s’être fait désiré, le groupe est apparu, acclamé par son public. Public réceptif à chaque chanson et qui tout au long du concert était de plus en plus déchainé, peut être à mettre sur le compte de l’alcool…

Enfin, pour finir, ce concert était vraiment une bonne expérience malgré le public incontrôlable. Certainement à refaire et à partager avec des amis.

Casey I.

 

 

Nous sommes une vingtaine d'élèves, réunis par notre passion de la musique. L'atelier musique du Lycée Charles de Gaulle a été créé en 2011 et est animé par deux surveillants/musiciens et un professeur d'anglais (musicien aussi, bien sûr).

Next ArticleChronique sur le CD de La Canaille