« The Star Spangled Banner » : l’Hymne Américain

 

 

Résultat d’images pour hymne américain

« The Star Spangled Banner » est l’hymne national des Etats-Unis. Il a été écrit par Francis Scott Key (1779-1843), un avocat américain et poète amateur.  Après avoir assisté à Baltimore (Maryland), pendant la guerre anglo-américaine de 1812, au bombardement du fort McHenry par des navires britanniques, Francis Scott Key écrit un poème pour rendre hommage aux soldats morts pendant cette guerre pour avoir fait flotter le drapeau américain.

La musique utilisée pour l’hymne avait été à l’origine créée pour la chanson « The Anacreontic Song », également connue sous le nom « To Anacreon in Heaven », titre d’une chanson à boire d’un club de musiciens britanniques en hommage au poète grec Anacréon (vers -550 à -464), qui écrivait des poèmes lyriques durant l’Antiquité. Le poète leur inspirait la bonne humeur et la vie.

AnacréonRésultat d’images pour francis scott key

La musique a été reprise par les Américains qui ont remplacé les paroles d’Anacréon par celles de Francis Scott Key, devenues désormais celles de l’hymne actuel des États-Unis. Il a été reconnu par la marine américaine pour un usage officiel en 1889, et par le président Wilson à la Maison-Blanche en 1916. Il a été finalement adopté le 3 Mars 1931 comme hymne national par une résolution du Congrès.

La chanson est composée de quatre strophes, mais actuellement l’habitude est de chanter uniquement la première strophe et le premier refrain.

 

 

The Star Spangled Banner, (extrait)“ O say, can you see by the dawn’s early light,Oh ! Regardez dans la clarté du matin,
What so proudly we hailed at the twilight’s last gleaming,Le drapeau par vos chants célèbres dans la gloire,
Whose broad stripes and bright stars, through the perilous fight,Dont les étoiles brillent dans un ciel d’azur,
O’er the ramparts we watched, were so gallantly streaming?Flottant sur nos remparts annonçant la victoire.
And the rockets’ red glare, the bombs bursting in air,L’éclair brillant des bombes éclatant dans les airs,
Gave proof through the night that our flag was still there.Nous prouva dans la nuit cet étendard si cher !
O, say does that star-spangled banner yet wave,Que notre bannière étoilée flotte encore,
O’er the land of the free and the home of the brave? ”    Emblème de la liberté, de la liberté.

 

 

wilson

 

 

 

 

  

 

     Président Thomas Woodrow Wilson

Au cours des années, l’hymne américain a été interprété par des chanteurs lors de tout type d’évènements. Un hymne est un symbole dans une patrie. Cette chanson parle de la valeur principale des États-Unis : la liberté. Une liberté vis-à-vis de la couronne anglaise, la liberté d’indépendance. Aux États-Unis l’hymne n’est pas enseigné bien qu’il soit chanté lors d’évènement sportifs et politiques. En revanche le « Serment d’allégeance » est obligatoire dans certains états et doit être récité au moins une fois par semaine la main sur le cœur et devant le drapeau car les Américains sont très patriotiques.

hymne américain à l'école

“The Star Spangled Banner” réinterprété.

L’hymne américain est-il utilisé pour faire passer des messages politiques?

Oui, Jimi Hendrix a réinterprété l’hymne pour faire passer le message qu’il était un opposant de la guerre du Vietnam (1955-1975).

Résultat de recherche d'images pour "jimi hendrix festival woodstock"

Jimi Hendrix est un guitariste, auteur-compositeur et chanteur américain. Avec seulement 4 ans de carrière internationale, c’est pourtant un des plus grands et un des plus importants guitaristes du 20ème siècle. Plutôt dans le style rock, il influença quand même plusieurs artistes d’autres genres. La façon dont il a interprété ‘’Star Spangled Banner’’ lors du festival de Woodstock en août 1969, pendant la guerre du Vietnam (1955-1975), a fait polémique : en effet tout le monde y voyait un message politique bien qu’Hendrix ait prétendu que non.  « Rien qu’en triturant les sons et en distordant les notes, il dénonce l’intervention américaine au Vietnam. »

(Site RTL2 : http://www.rtl2.fr/culture/jimi-hendrix-electrise-le-star-spangled-banner-en-1969-a-woodstock-7789502036)

En effet, durant la guerre les populations défavorisées étaient recrutées et envoyées en première ligne, notamment les populations noires. Hendrix a voulu, sans doute, ouvrir les yeux aux personnes présentes ce jour là en utilisant l’hymne américain et en rendant les sons comme des explosions, des bombes.

(Vidéo:https://www.youtube.com/watch?v=MKvnQYFhGCc)

Image associée

Il existe un autre exemple de détournement de l’hymne à des fins politiques. Récemment ‘’ The Star Spangled Banner’’ a aussi été utilisé lors d’un match par Colin Kaepernick, un footballeur américain qui a décidé de le boycotter pour montrer son opposition à Donald Trump et à l’oppression raciale.  En effet, la communauté noire américaine a été victime de violences policières qui ont été de plus en plus médiatisées. Peu à peu d’autres personnes célèbres, tels qu’Anthony Ervin (un nageur), l’ont rejoint dans son mouvement. Barack Obama a également défendu la démarche de Kaepernick. Trump a voulu se venger en insultant les joueurs sur les réseaux sociaux. Mais il n’a réussi qu’à attiser plus de haine à son propre égard.

 

(Article du New York Times : https://www.nytimes.com/2017/10/15/sports/colin-kaepernick-nfl-collusion.html)

(Article du Huff Post: http://www.huffingtonpost.fr/2016/09/12/etats-unis-hymne-national-colin-kaepernick-football-americain_n_11974472.html)

 

En conclusion, l’hymne américain est bien utilisé pour faire passer un message patriotique quel qu’il soit car il est chanté lors d’évènements sportifs (par exemple : le « Super Bowl ») et politiques (par exemple : l’investiture d’un président).

On pourrait établir un parallèle en France, par exemple, avec la Marseillaise de Gainsbourg  « Aux armes et cætera ». Celle-ci a été composée en 1979 par Serge Gainsbourg dans un style reggae, même s’il n’y avait pas vraiment de messages politiques.

Les hymnes nationaux ont été créés pour chanter et montrer son respect envers son pays et permettent donc de faire comprendre au monde que l’on n’est pas forcément d’accord avec les évènements qui se passe en le réinterprétant.

 

Latifah et Agathe

Leave a Reply

*

Next ArticleMalédiction du club des 27