Un air espagnol à Wallon

CHRONIQUE / Dans notre lycée où une option musicale est présente, c’est par le bais de l’espagnol que nous avons pu assister à un mini concert.
Notre professeur d’espagnol madame Begonia Maiceras nous y a invités à découvrir de la musique espagnole différente.
Nous y sommes allés et voilà pour vous le récit de cette rencontre à wallon le 18 mars 2013.
Le lycée espagnol, « Instituto Luis Seoane » de PONTEVEDRA, une ville de Galicia, (nord-ouest de l’Espagne) avec lequel notre lycée est en contact depuis quelques années, et avec lequel nous avons une correspondance et un lycée cubain « Instituto Che Guevara » de la ville de Santa Clara. Tous les deux appartiennent au réseau des Ecoles Associées de L’Unesco.
Le lycée espagnol a profité d’un voyage scolaire à Paris, pour visiter notre lycée car nous avons fait une demande de Projet Comenius pour l’année 2013-2014, avec un Lycée Portugais et un autre Polonais.
Pendant la visite, les professeurs espagnols nous ont joué de la musique traditionnelle galicienne, qui a des racines celtes, et ressemble plus à la musique Irlandaise ou Bretonne, qu’à la musique qu’on connaît comme « musique espagnole »: le flamenco. D’ailleurs les instruments sont typiques de la musique celte: la « gaita » (cornemuse) et la « pandereta » (le tambour de basque). Et c’était beau nous étions sceptiques au début mais nous avons aimé.
Après, un groupe d’élèves nous a chanté une chanson traditionnelle galicienne, dont les paroles sont en galicien. Le titre : « A saia da Caroline » (en espagnol: La falda de Carolina= la jupe de Caroline). Il faut tenir compte que la Galice est une des Communautés espagnoles qui a deux langues officielles: le castillan (l’espagnol) et le galicien, et on étudie tous les deux à l’école.
Et pour finir ils ont chanté aussi, une chanson très connue: « Hijo de la luna », en espagnol, du groupe Mecano.

Ce petit concert nous a permis de découvrir qu’en Espagne il n’y a pas que le Flamenco et que la musique populaire espagnole est riche en sonorités lyriques…

élèves du Lycée Henri-Wallon, Aubervilliers, Seine-Saint-Denis

Next ArticleGrand bain dans Le Petit Bain