IMG_0575

Une journée au CABARET SAUVAGE

IMG_0576

Cette journée du 21 mars 2017 a commencé par un accueil chaleureux et convivial. En entrant dans le Cabaret Sauvage on a senti que les organisateurs faisaient leur maximum pour que cette journée se passe au mieux.
Dans la continuité de cette bonne ambiance l’équipe de Zebrock nous a proposé de faire un relais des métiers qui nous a permis d’engranger moult connaissances concernant le domaine musical au sens large, c’est à dire du reporter musical au chanteur, en passant par le découvreur de talent.
Tout au long du projet Zebrock que nous avons fait en classe, nous avons étudié des artistes et leur musique qui n’étaient pas forcément de notre époque. Malgré cela, nous avons quand même eu un brin de nostalgie. Nous remercions toute l’équipe de Zebrock pour ce projet et cette journée qui restera dans nos mémoires.
Nous allons vous faire part des rencontres qui nous ont particulièrement marquées.
Nous avons tout d’abord rencontré un journaliste du journal « le Parisien ». Pour devenir journaliste musical, il faut avoir beaucoup de passion. Il est très souvent amené à bouger à travers l’Europe.

IMG_0578

Nous avons ensuite rencontré « le découvreur de talents ». Son métier consiste à repérer des artistes hors du commun et qui ont du potentiel ; pour cela il scrute les sites internet, il va sur des applications telles que Sound Cloud, application sur laquelle tout le monde peut poster de la musique.

Ensuite, notre fiche avec les indices nous a menés vers les » huissiers » de la musique c’est à dire ceux qui protègent les droits d’auteurs. Chaque artiste s’il ne veut pas se faire copier ses compostions dépose un dossier à la SACEM pour une certaine somme d’argent ainsi personne ne pourra lui voler ses morceaux.

Enfin, un ancien membre du groupe Pierre Paul Jacques nous a raconté le fonctionnement du collectif Les Zuluberlus qui date de 1987. Leur credo c’est de promouvoir, accompagner et développer les artistes. Ils organisent des concerts des tremplins, des rencontres. Ils managent plusieurs groupes tels que Appleshift, Jamaïca All Star et bien d’autres encore.

 

 

La journée s’est terminée dans la joie et la bonne humeur. Deux groupes se sont succédés. Le premier The Psychotic Monks est un groupe de métal mais assez particulier, nous saluons leur talent mais nous n’avons pas très bien compris leur musique et leur style. Si l’on avait pu rencontrer les gagnants du tremplin 2016 peut-être aurions-nous mieux compris.

En revanche KillASon était présent l’après-midi, bien qu’on ait eu du mal à l’approcher!! Nous avons pu tout de même lui poser quelques questions. Tout en étant étudiant, il mène d’une main de maître sa musique, il compose, il mixte, interprète. Sa musique est une entreprise familiale, sa mère est son manager, ils ont monté un label qu’ils gèrent tous ensemble.

Sur la scène ce fut un véritable feu d’artifice. Il a su nous captiver et mettre le feu. N’oublions pas le moment le plus plaisant quand il a enlevé son tee shirt, il a vraiment tout pour lui !!

Toutes les personnes que nous avons rencontrées se sont montrées très disponibles et à l’écoute, nous les remercions toutes vivement.

 

 

Leave a Reply

*

Next ArticleShooting photo de la Team Musique du GARAC