led zeppelin

« Whole Lotta Love » – Led Zeppelin / 1969

« Whole Lotta Love » reste comme une des chansons les plus singulières enregistrée par Led Zeppelin. Les paroles d’amour plutôt prudes du bluesman Willie  Dixon, sont transmuées par Robert Plant en véritable orgie avec des cris orgasmiques précédent un « break » musical qui annonce l’un des plus puissants et métaphoriques solo de guitare jamais joué par Jimmy Page. Le titre est joué en rappel de chaque concert provoquant le délire des fans. Il faut dire que les chansons d’amour des années 60 se sont transformées en apologie du sexe sous le regard inquiet des adultes, profs, parents, curés et autres forces de l’ordre…Les fans adorent. Ils jouent un rôle prépondérant dans l’émergence du hard rock: d’abord anglais (Deep Purple, Black Sabbath)  il gagne le cœur des américains (Kiss, Aerosmith, Van Halen…) puis du monde entier et devient métal: les allemands de Scorpions, les brésilien de Sepultura ou les français de Gojira. Mais surtout le style se réinvente en permanence en une multitude sous-genre dont les amateurs raffolent. heavy-métal, hard FM, thrash metal, death metal, doom metal, ou metal gothique : on s’y perdrait. Bien plus que les groupes eux-mêmes, ce sont les fans qui font vivre le genre comme le prouve chaque année le Festival Hell-Fest , sorte de réunion annuelle intergénérationnelle des « metalleux ».

Led Zeppelin
Dès sa création en 1968, Led Zeppelin révolutionne la musique pop. Ce groupe anglais dépasse même les Beatles dans le cœur des adolescents durant les années 70. Clef d’un  succès commercial colossal (plus de 300  millions d’albums à travers le monde ) le rock lourd de Led Zep, sorte de blues saisissant de violence met en abîme la voix puissante de son chanteur, Robert Plant, et les riffs et solos de son guitariste virtuose, Jimmy Page. Ce duo guitar-hero/ chanteur hurleur associé  à une rythmique basse/batterie inimitable va poser les bases d’un genre nouveau : le hard rock. Toutefois c’est aussi par des mélodies magnifiques au parfum folk que Led Zeppelin va produire une influence énorme sur toute l’histoire du rock depuis 1970. « Whole Lotta Love », titre repris au bluesmen Willie Dixon, illustre bien la musique de Led Zeppelin où se succèdent alternativement moments de calme et déferlante sonique. Le groupe a également bâti sa légende avec des prestations scéniques hors normes, avec des improvisations de guitare ou des batteries de 10 minutes.
Après la mort du batteur John Bonham à 32 ans, le groupe se dissous en 1980.

 

Leave a Reply

*

Next Article« Stir it up » - Bob Marley / 1973